Histoire du Maine CoonRéputée comme l’une des plus anciennes de races naturelles de l’Amérique du Nord, le Maine Coon est généralement considéré comme un indigène de l’état du Maine (en fait, le Maine Coon est le chat officiel de l’état du Maine).

Un certain nombre de légendes attrayantes entourent son origine.

  • La première, très répandue bien que biologiquement impossible,  est la croyance que la race serait le issue d’un  accouplement entre des chats, semi-sauvages ou domestiques, et des ratons laveurs (raccoons) .
    Ce mythe, renforcé par la queue touffue et la coloration la plus observée – le brown tabby typique des ratons laveurs – a engendré le nom de chat « Coon » qui par la suite a été changé pour chat « Maine Coon. »
  • Une autre version populaire sur l’origine du Maine Coon est qu’il viendrait des six chats  que Marie Antoinette aurait envoyés à Wiscasset, dans l’état du Maine, lorsqu’elle projetait de s’enfuir de France, avec l’aide du capitaine Clough, un marin de la Nouvelle Angleterre, dans le but d’échapper à la révolution française. En fait, la demeure que le capitaine Clough aurait construit pour elle se situait sur les bords du fleuve Sheepscott qu’il faut traverser pour aller de Wiscassett à Edgecomb, dans l’état du Maine

La plupart des éleveurs des états unis  pensent aujourd’hui que la race proviendrait des accouplements entre les chats domestiques à poils courts existant aux Amériques à l’époque, et des chats aux poils longs ou mi-longs importés d’outre mer (Angoras venus avec des marins de la Nouvelle Angleterre, ou des chats aux poils longs importés en Amérique par les Vikings).