Maine Coon France
 

Participer à [MCF]

Vous pouvez également
soutenir Maine Coon France
par un don
Sécurisé via PAYPAL

[MCF]_Infos

Site Enregistré
Numéro 00036431


[MCF]_Astuce-01

Age

Calculer

Equivalent "humain"
de l'âge de
votre compagnon !


 
 
 

O [MCF]  >>
Le Maine Coon  >>
Sant  >>
Alimentation  >>
Elevage  >>
Anatomie  >>
Gntique  >>
Photos  >>
COMMUNICATION IMPORTANTE
Août 2013 : Maine Coon France a changé d'adresse

Le site que vous consultez restera en ligne mais ne sera plus mis à jour.
Pour consulter le nouveau site, rendez-vous à cette adresse:
 http://www.mainecoon-france.fr

Comment grer le parasitisme dans mon levage ?

Le texte suivant est un compte rendu de la soire UMES consacre aux leveurs de chats ayant eu pour thme "Comment grer le parasitisme dans mon levage?". Rdig par le Docteur Maud Henaff en synthse des ides mises durant cette soire, il dresse un tour d'horizon des problmatiques et de la meilleure manire de prvenir, voire de gurir et d'assainir.

Lors de la dernire runion UMES, une nouvelle formule a t inaugure en prsence dune trentaine dleveurs de chats particulirement motivs.

Tout dabord, Nora Brigui a prsent les rsultats de ltude portant sur la trichomonose fline, affection due un parasite unicellulaire (Tritrichomonas foetus). Cette tude, qui a pu tre ralise grce ltroit partenariat existant entre les leveurs flins et lUMES, est la premire avoir mis en vidence la prsence de ce parasite chez le chat en France.

Puis cinq petits groupes de travail ont t constitus (de 5 6 personnes), et ont tent de runir leurs rponses diffrentes questions. Ce compte-rendu expose les rponses qui ont t apportes par les diffrents acteurs prsents lors de cette runion (leveurs et vtrinaires).

Quelle est ma mthode pour valuer la prsence de parasites dans mon levage ?

La mthode la plus souvent cite pour valuer la prsence de parasites dans un levage est la dtection de signes cliniques. La prsence de parasites internes est suspecte lors dpisodes de diarrhe (donc au moment du ramassage des selles dans les litires), ou de chatons au ventre gonfl, ou encore lorsquon constate la prsence de parasites visibles loeil nu dans les selles ou le vomi.

La prsence de parasites externes (en particulier les puces) est suspecte lorsque des crottes de puces sont visibles dans le pelage du chat, ou lorsquon constate la prsence de lsions sur le pelage ou sur la peau du chat (par exemple pour la teigne). Les lsions sur les humains sont galement le signe de la prsence de parasites flins.

La notion de chat sentinelle a galement t voque : certains chats sont particulirement sensibles certaines parasitoses (internes ou externes) et sont systmatiquement les premiers atteints et les premiers dvelopper des signes cliniques lorsquil y a infestation de leffectif. Le traitement de tout leffectif simpose lorsquon constate linfestation de ce chat sentinelle.

Le plus souvent, le traitement se fait systmatiquement, en prventif, sans avoir mis en vidence de signe clinique, donc a priori laveugle, sans avoir mis en vidence de parasite.

Toutefois, rappelons que ce nest pas parce quon ne voit rien quil ny a rien ! Trs souvent, les chats sont infests mais aucun signe nest visible loeil nu

Seuls des examens complmentaires (par exemple des coproscopies, cest--dire la visualisation dlments parasitaires au microscope partir des selles) pourraient mettre en vidence cette infestation.

Pourtant, en pratique, trs peu de coproscopies sont ralises ; le plus souvent elles ne sont effectues quen cas de problme digestif par exemple. Certains leveurs demandent des examens complmentaires (recherche de parasites digestif par coproscopie, recherche de spores de teigne par moquette) lors de la quarantaine, avant toute introduction dun nouveau chat dans leffectif. Ceci permet a minima de connatre le statut de tout nouvel arrivant, et de le traiter en consquence avant de le prsenter ses nouveaux congnres, pour viter quil ne les contamine.

Rappelons que tous les chats sont susceptibles dtre parasits, quils soient de race ou pas : en effet, les parasites du chat sont extrmement adapts lespce fline dans son ensemble, et le mode de fonctionnement de certains parasites flins les rend inhrents aux chats, quels quils soient.

Quelle est ma stratgie sanitaire pour lutter contre la prsence des parasites (internes et externes)?

Le premier lment cit est le plan de nettoyage/dsinfection. Rappelons ici que le nettoyage des surfaces ( laide dun nettoyant ou dtergent) doit tre ltape incontournable prcdant la dsinfection ( laide dun dsinfectant). Le nettoyage des surfaces est quotidien, tandis que la frquence de dsinfection varie en fonction de la nature des surfaces, du statut des chats (par exemple les locaux des chatons sont dsinfects plus frquemment que ceux des adultes), ou encore du produit utilis.

De nombreuses personnes ont insist sur le nettoyage des couvertures ddies aux chats, effectu le plus souvent possible (nettoyes en machine laver 60C tous les deux jours) afin de limiter la contamination de lenvironnement. Certains lments sont jetables, afin de diminuer la pression parasitaire dans lenvironnement.

Le traitement est gnralement effectu laveugle, sans avoir identifi la cible.

Deux chats pour une litire

Les litires utilises sont de diffrente nature (souvent agglomrante). Le nombre de chats partageant une mme litire est variable ; notons ici que lorsque le nombre de chat augmente, le risque de contamination parasitaire augmente de faon exponentielle : sil est possible de grer un groupe de 3 chats avec une seule litire, il parat plus difficile de grer les contaminations parasitaires dans un groupe de 12 chats ne disposant que de 4 litires. Il faut alors augmenter le nombre de litires (par exemple 1 pour 2), en prenant les dispositions ncessaires pour que tous les chats naillent pas dans la mme litire (et donc en faisant des lots de chats).

Une ide a t propose en cas de diarrhe aigu : il est possible dutiliser alors une litire papier, de manire la changer aussi frquemment que ncessaire (au fur et mesure que le chat malade souille la litire).

Le nettoyage des bacs litires varie en fonction du statut physiologique des chats : elles sont gnralement nettoyes tous les jours pour les adultes, et souvent 2 fois par jour pour les chatons.

Afin de grer la pression parasitaire dans lenvironnement, la conception des locaux est une tape incontournable : les surfaces doivent tre facilement nettoyables et dsinfectables. Diffrents matriaux sont utiliss : le carrelage ou le lino pour le sol, et plus rcemment la rsine. Les murs sont frquemment recouverts de carrelage ou de peinture lavable.

Certains matriaux peuvent tre en bois la seule condition que ce dernier soit verni (silicon). Les arbres chats sont particulirement viss (car ils abritent trs souvent de nombreux parasites externes) : un nettoyage quotidien laspirateur est ncessaire, et doit tre associ dautres traitements en fonction de lobjectif (fipronil pour la lutte contre les puces, nilconazole pour la lutte contre la teigne).

Laration des locaux a t voque afin dassurer une ambiance saine lintrieur des locaux ; certains leveurs laissent la fentre entrouverte en permanence, tandis que dautres contrlent la dure douverture en fonction de la prsence de chatons ou dindividus sensibles.

Le gazon est un lieu privilgi pour les parasites, qui trouvent sur cette surface tout ce dont ils ont besoin lors de leur phase externe (beaucoup ont besoin dune maturation dans le milieu extrieur). Laccs au gazon doit donc tre contrl, et tout leveur doit prendre conscience du risque parasitaire pour les chats ayant accs une zone herbeuse.

Enfin, la quarantaine a t voque comme la voie dentre par excellence des nouveaux parasites ; il est important de comprendre que le risque principal provient de lintroduction de nouveaux chats nayant eu au pralable aucun contact avec llevage en question. Le risque parasitaire au retour dexposition est largement secondaire.

Combien me cote, par an, ma prophylaxie mdicale antiparasitaire (externe et interne) ?

Diffrentes valuations ont t donnes, allant du simple au centuple ! Les propritaires de 1 2 chats donnent souvent des chiffres de 50 100 par an, alors que les propritaires de plusieurs dizaines de chats ont un budget antiparasitaire beaucoup plus lev, mme ramen au nombre de chat. En effet, la mise la reproduction et la naissance de chatons augmente largement le nombre de dlivrances dantiparasitaires, et la vie en communaut augmentant le risque pidmiologique, la frquence de mdication est plus leve pour un chat vivant en groupe que pour un chat isol.

Rappelons ici que tout antiparasitaire interne est soumis ordonnance, ce qui nest pas le cas des antiparasitaires externes.

Quels sont les chats de mon levage que je cible particulirement lors de ma prophylaxie antiparasitaire (sanitaire, mdicale) ?

Les femelles reproductrices et les chatons sont bien entendu les animaux particulirement cibls ; toutefois, tous les chats de llevage sont considrs comme risque et doivent recevoir rgulirement un antiparasitaire. Les chats prsentant des signes cliniques dinfestation sont galement particulirement cibls ; toutefois, les antiparasitaires sont le plus souvent distribus de faon prventive (avant lapparition de signes cliniques) et laveugle (sans avoir identifi de cible).

Une question a port sur lge minimal dadministration dantiparasitaires. Les chatons peuvent gnralement tre vermifugs partir de 15 jours dge, condition de respecter le dosage et dutiliser un antiparasitaire nayant pas de contre-indication lie leur jeune ge.

Crdits:
Auteur: Docteur Maud Henaff, Publication initiale le 21 fvrier 2007 sur le site de l'
UMES
Document mis en ligne le 06 mars 2006 sur Maine Coon France.

Merci au Professeur Dominique Grandjean, responsable de L'UMES pour nous avoir autoriss publier ce document sur Maine Coon France.


LOGO UMES N&B

Cre en 1996, l'initiative du professeur Dominique GRANDJEAN au sein de l'Ecole Nationale Vtrinaire d'Alfort, l'Unit de Mdecine de l'Elevage et du Sport a la vocation d'tre un trait d'union scientifique et technique entre les professionnels de l'animal de compagnie et les vtrinaires.

L'UMES s'organise en quatre sous-units :

  •  la mdecine sportive canine,
  •  la rducation fonctionnelle,
  •  la  mdecine de l'levage,
  •  la biomcanique

2002-2013 Maine Coon France Tous droits rservs