Maine Coon France
 

Participer à [MCF]

Vous pouvez également
soutenir Maine Coon France
par un don
Sécurisé via PAYPAL

[MCF]_Infos

Site Enregistré
Numéro 00036431


[MCF]_Astuce-01

Age

Calculer

Equivalent "humain"
de l'âge de
votre compagnon !


 
 
 

O [MCF]  >>
Le Maine Coon  >>
Sant  >>
Alimentation  >>
Elevage  >>
Anatomie  >>
Gntique  >>
Photos  >>
COMMUNICATION IMPORTANTE
Août 2013 : Maine Coon France a changé d'adresse

Le site que vous consultez restera en ligne mais ne sera plus mis à jour.
Pour consulter le nouveau site, rendez-vous à cette adresse:
 http://www.mainecoon-france.fr

Le Comportement Alimentaire du Chat

Merci Cdric GIRARD de la chatterie koolkat pour cet article

On a souvent tendance croire que le chat domestique comme les grands flins (lions, tigres...) a tendance faire de gros repas irrgulirement. Pourtant, un chat domestique doit consommer environ 12 souris et donc faire 12 repas pour satisfaire ses besoins alimentaires quotidiens.

Lorsqu'on donne des chats des aliments commerciaux en libre service, ceux-ci ont tendance faire 10 20 repas rpartis de manire gale entre le jour et la nuit. Les repas sont lgrement plus importants chaque fois que la nourriture est renouvele. Lorsque la distribution d'aliment est limite dans le temps, les chats s'adaptent rapidement et consomment de plus gros repas.

Un chat arrtera de manger pour tuer un rat. Son comportement prdateur prend donc le dessus sur son comportement alimentaire.

En rgle gnrale, les chats aiment la varit des gots. En situation de stress par contre, ils ont tendance refuser la nouveaut. Il faut en tenir compte chaque fois que l'on place un chat en situation de stress (par exemple l'arrive d'un nouveau chat, mise en pension ou changement de logement). Un changement brutal d'alimentation peut nanmoins constituer un stress et doit tre progressif.

Les chats prfrent manger dans un endroit calme et propre. Le bol doit tre loign de la litire. Si dans un levage les animaux ne sont pas logs de faon individuelle, il est prfrable de distribuer l'aliment dans plusieurs rcipients afin d'viter les conflits de hirarchie.

Les facteurs d'apptence chez les chats sont les "digests" de protines, les extraits de viande, les acides amins et les graisses animales. Ce sont les armes naturels utiliss en enrobage sur les croquettes ou mlangs dans les botes pour encourager l'apptit des chats. Contrairement aux chiens, les chats ne sont pas sensibles au got sucr.

L'odeur de l'aliment a beaucoup d'importance pour les chats et ceux-ci passent beaucoup de temps sentir leur nourriture avant de la manger. L'encombrement des cavits nasales lors d'un rhume peut expliquer une franche diminution de la consommation. La texture (duret, croquant...) de l'aliment est aussi importante pour les chats. Contrairement au chien, le chat aura tendance mcher son aliment plutt qu' l'engloutir. Enfin, les chats sont indiffrents la couleur des aliments.

La prise d'aliment par les chatons sera influence par leur mre par mimtisme. C'est au moment du sevrage que le chaton dveloppera ses prfrences pour certains gots, odeurs et textures. Il est donc important d'exposer les chatons ds le sevrage aux types d'aliment que l'on veut lui faire ingrer dans le futur.

 

Si le chat refuse de s'alimenter le problme peut tre :

le chat lui-mme : chat difficile, maladie, stress (nouvelle maison, arrive d'un autre chat...)
l'environnement : trop bruyant, trop chaud, trop sale, mauvaises odeurs
l'aliment : aliments oxyds (rances), moisissures, ainsi que texture, varit, got auquel le chat n'est pas habitu.

Le recours l'alimentation mnagre est toujours possible, en suivant une dmarche rigoureuse en matire de rpartition nutritionnelle.

Source : "Guide de l'levage flin", ditions "Royal Canin"

 

Mentions pour cet article: Copyright 2002 Cdric GIRARD  de la chatterie KOOLKAT

 

 



2002-2013 Maine Coon France Tous droits rservs